Lundi 1 novembre 1 01 /11 /Nov 16:09

Partie 2

 

J’ai mis 3 mois pour la draguer et 1 mois à près je l’ai embrassé chastement sur les lèvres (j’avais 22 ans ½) puis ensuite ce fut des vrais baisers avec la langues.

4 mois plus tard après quelques tripotages de ses seins et de sa chatte sans jamais la voir nue, nous décidâmes de coucher ensemble. Encore 2 mois pour qu’elle prenne la pilule puis le grand jour arriva à 23 ans. Ce fut un week-end chez mes parents, un après midi, le désastre pour moi, j’ai cru que j’étais en elle mais j’ai éjaculé dès que ma bite a frotté contre ses jambes.

Elle ne m’a rien dit car j’appris lorsque nous nous sommes séparés que j’étais aussi son premier garçon (elle avait 2 ans de moins que moi).

 

La suite fut mieux avec l’expérience. J’ai connu mes premières fellations, j’adorais cela même si elle n’avalait pas, elle recrachait sur un coin du lit.

 

Après mon armée, nous nous sommes installés ensemble en région parisienne, puis nous nous sommes mariés.

Après 5 ans de vie commune, bouffés par le travail, nous avons décidé de faire du sport ensemble. Nous nous sommes inscrits à un club de natation le soir.

Nous nous sommes bien intégrés à ce club, particulièrement avec un moniteur du club (Raymond), un sportif de 58 ans (j’avais 28 ans et elle 26 ans).

Il devint notre ami, pendant 3 ans nous sommes partis en vacances plusieurs fois ensemble (lui était séparé avec sa femme).

 

A 31 ans et demi, un matin par une lettre laissée découverte par ma femme pour que je la lise, j’appris qu’elle me cocufiait.

Le soir je lui ai demandé qui c’était, elle ne voulut pas me le dire, puis je lui ai dit c’est Raymond.

Elle avoua que cela durait depuis 1 an.

Je m’écroulais, je pleurais.

Le lendemain je voulais savoir pourquoi.

Elle me répondit Raymond l’avais dragué et qu’elle avait cédé pour qu’il reste son ami. La première fois, ils l’ont fait dans sa voiture, ensuite il venait chez moi surtout le samedi (puisque je travaillais).

Plusieurs mois après notre séparation, je me suis dit que j’avais eu plein de signe qu’elle me trompait mais que je n’avais rien vu ou rien voulu voir : nous ne faisions l’amour que 1 à 2 fois par fois, ses fellations étaient différentes, elle me suçait beaucoup mieux, elle était très souvent avec Raymond (il venait d’être en retraite)

 

Je lui ai demandé de ne plus revoir Raymond et que je lui pardonnerais. Elle a refusé, elle m’a dit qu’elle en avait besoin comme ami.

Je lui ai aussi demandé si je ne pouvais lui apporter ce que Raymond lui apportait. Ma déchéance arriva avec cette question.

Elle me répondit que j’avais été son 1er homme, qu’au lit avec moi ce n’était pas terrible, que Raymond l’avait amené au plaisir et que moi jamais (je pense qu’elle exagérait)

 

Nous nous sommes séparés en février 2000, elle a consenti à passer le réveillon du jour de l’an ensemble et j’ai pu lui faire une dernière fois l’amour à cette occasion.

 

Depuis je n’ai plus touché une autre femme

Par soumis-chaste-02.erog.fr - Publié dans : mon passé
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Octobre 2017
L M M J V S D
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
<< < > >>
Créer un blog sexy sur Erog la plateforme des blogs sexe - Contact - C.G.U. - Signaler un abus